Kuyu du projet: alphabétisation numérique pour les réfugiés congolais en Ouganda

Print E-mail
Société & Vous - Critique social
Saturday, 07 April 2012 12:01

1 to 4 Mars 2012, le projet kuyu [en], en association avec Xavier projet [fr], a organisé un camp de l'alphabétisation numérique dans Nsambya, Kampala, en Ouganda. Environ 70 ont été formés sur les réfugiés congolais en utilisant les médias sociaux et autres outils numériques pour raconter leurs histoires et à atteindre leurs objectifs.

Kuyu projet est une initiative d'alphabétisation numérique pour enseigner les jeunes Africains comment utiliser pleinement les médias sociaux et autres outils numériques pour partager leurs histoires et à atteindre leurs buts et objectifs.

Digital Project Camp Xavier - Kampala, Ouganda. Mars 2012. Image courtoisie de projet kuyu.

Voici un rapport détaillé [sur] le blog numérique camp kuyu. Quelques extraits:

Pour beaucoup de gens qui n'ont pas encore eu accès à la technologie, il s'agit d'une tache aveugle pour eux. Est inconnue, n'apprécient pas et peut-être même n'aiment pas. Qu'est-ce que nous avons fait pour ces personnes dans Nsambya, en faisant d'abord savoir ce qu'ils croient et croyances directeurs pour les informer que ce qu'ils veulent pour eux est réalisable grâce à l'utilisation des médias sociaux, a été liée, indirectement, leurs croyances fondamentales, avec la tache aveugle concerné, de la technologie, pour le rendre plus agréable pour eux.

Pour voir les photos des ateliers , cliquez ici et ci-dessous vous trouverez un camp de vidéo numérique:

Interview:

Eduardo Avila Voix hausse s'est récemment entretenu avec Siméon Oriko [en], fondateur et chef de la direction du projet kuyu, sur le camp. Voici une version courte de la conversation:

AD: Pouvez-vous nous parler des différents ateliers avec les jeunes et les adultes? Pourquoi faire des ateliers séparés? Est-ce qu'ils ont des objectifs différents?

SO: Nous avons décidé de séparer les deux ateliers, principalement pour la façon dont nous structurons les ateliers. Un élément clé de nos camps est le but ou l'objectif numérique primaire personne. Nous l'utilisons comme une base pour fournir une compréhension des médias sociaux et leur applicabilité dans leur réalisation.

Les objectifs, les ambitions et les objectifs diffèrent grandement entre les groupes d'âge que les compétences sociales des médias pour les utiliser. Le thème global de l'atelier peuvent être semblables, mais, étant donné d'autres facteurs tels que les niveaux d'alphabétisation et de l'exposition générale à la technologie, pas besoin de classer le public cible.

EA: Toute histoire spécifique que vous voulez parler de quelques-unes des découvertes faites par les jeunes? Toute croyance de base a émergé un peu plus clairement à la suite de la formation?

SO: Une chose que nous enseignons dans nos camps est la valeur de la technologie numérique, qui leur donne une opportunité et un cadre pour comprendre les médias sociaux et autres outils numériques. Cette mentalité a conduit à un certain nombre de participants à nos camps numériques à croire dans le processus créatif, par opposition à la consommation. En créant, en substance sont l'élaboration de leurs réalités et éventuellement dans l'autre sens qui est pertinent et significatif - et c'est une croyance forte, à mon avis.

EA: Et pour plus de questions logistiques: comment vous assurez-vous que les jeunes et les adultes continuent après la fin de la formation?

Siméon Oriko

SO: Nous essayons autant que possible d'entre eux ont suivi les participants pour chaque camp que nous traitons numérique. Nous essayons de collaborer avec des groupes locaux et les institutions à poursuivre le travail que nous avons commencé. Nous encourageons également les participants à aller en ligne et utiliser les médias sociaux et autres outils numériques, il est le seul moyen de renforcer la confiance dans l'utilisation de ces outils.

Une autre chose est que nous nous concentrons sur le mentorat et nous travaillons virtuellement à travers les principales plates-formes de médias sociaux. Normalement, nous encourageons les participants à un camp que nous acceptons comme amis sur Facebook ou suivez-nous sur Twitter et avoir des étiquettes sur chaque pour aider là où nous pouvons dans le chemin. Ce modèle s'est avéré largement couronnée de succès. Maintenant, nous ajoutons les leçons que nous avons apprises afin que nous puissions formaliser ce processus.

EA: Ce qui distingue le projet kuyu ces sociétés (par exemple, du projet Xavier)?

SO: Pour être honnête, nous avons reçu de nombreux courriels et des tweets avec des ordres de répéter ce que nous faisons dans d'autres domaines. Nous avons reçu ces ordres de la société civile, du gouvernement et des gens ordinaires qui s'identifient à notre mission. Beaucoup de nos sociétés se dégagent de ces commandes.

Une raison pour laquelle nous cherchons, c'est notre objectif. Je l'ai mentionné plus tôt. Avant d'enseigner sur les outils eux-mêmes, nous donnons aux étudiants un cadre pour les comprendre. Notre soutien après les camps sous la forme de tutorat virtuel et le renforcement des capacités locales, est quelque chose que nos anciens partenaires ont compté comme un atout.

Camp numérique du projet par projet kuyu Xavier.

EA: Que pensez-vous sont les qualités les plus importantes pour un chef de file formateur ou d'un atelier à l'égard de former les débutants dans l'utilisation des médias citoyens?

SO: La capacité d'inspirer avec une nature humble permet aux patients - il faut quelque chose de critique lorsqu'il s'agit de débutants. Je pense qu'ils sont importants, car une grande quantité de travail consiste à renforcer la confiance dans l'utilisation du web et ce qui en soi est livré avec des défis tels que la peur, faible niveau d'alphabétisation et autres.

EA: Y at-il autre chose que vous souhaitez ajouter à propos de votre expérience d'enseigner aux autres?

SO: Oui. Nous avons réalisé en interne que nous ne pouvons pas visiter tous les enfants dans toutes les écoles et d'enseigner en personne.

Cela nous a amené à développer des outils qui seront disponibles gratuitement via le web et nous espérons à travers les téléphones.

Vous pouvez suivre le projet dans leurs comptes de Twitter et Facebook .

Posté par Rezwan · Les traduits par Gabriela Garcia Calderon Orbe · Voir le post original [en] · Les Commentaires (0)
Partagez: Meneame · facebook · twitter · reddit · StumbleUpon · délicieux · Instapaper


Font